• Home
  • Guide d’achat : comment choisir votre pompe à chaleur ?

Guide d’achat : comment choisir votre pompe à chaleur ?

Les solutions de chauffage sont diverses, ce qui vous donne la possibilité de choisir celle qui répond le mieux à vos besoins.

Vous pouvez éventuellement opter pour un panneau solaire, un réchauffeur électrique ou une pompe à chaleur.

Cette dernière s’avère être le plus économique parmi ces trois, notamment pour les grandes piscines.

Cependant, le choix de cet appareil de chauffage est bien plus complexe étant donné qu’il faut tenir compte de plusieurs critères.

Voici les points importants à retenir dans le but de bien la choisir. Demandez 3 devis de pompe à chaleur gratuitement ! 

La puissance

La puissance d’une PAC est définie par un certain nombre de paramètres.Installation pompe a chaleur

Une bonne machine doit avoir une puissance restituée égale à 15°C de température d’air.

Un élément essentiel que le fabricant indique généralement.

Cela garantit que la pompe à chaleur peut réchauffer de façon optimale la piscine.

Sinon, son mode de chauffage se fait très lentement.

Il faut donc une bonne semaine de chauffage permanent avant d’atteindre les 15°C à 28°C.

Une pompe à chaleur puissante est en mesure d’accélérer ce temps de chauffe, or, sa puissance ne sera plus nécessaire afin de maintenir la température.

Si vous ne voulez pas attendre, l’idéal serait d’utiliser en simultané deux types de chauffage, c’est-à-dire, associer la PAC à un panneau solaire ou un réchauffeur électrique.

Le débit d’eau et le volume sonore

Une pompe à chaleur approvisionne en eau la piscine.

A cet effet, le débit d’eau doit être adapté au volume de la piscine, sinon, le bassin pourrait manquer ou comporter trop d’eau.

Quant au volume sonore, cet appareil produit un bruit dans son utilisation, ce qui est parfois encombrant.

Néanmoins, le niveau sonore varie d’un modèle à un autre.

Il se trouve que les modèles verticaux sont beaucoup plus silencieux par rapports aux modèles horizontaux.

Le type de compresseur

Il existe trois types de compresseur utilisés pour les pompes à chaleur.

D’ailleurs, ils sont tout à fait différents.

Le compresseur à piston est fortement déconseillé dû à son rendement inférieur.

En revanche, vous pouvez opter pour un compresseur Scroll, car cela engendre moins de bruit, mais le compresseur rotatif semble être le meilleur.

Il s’agit d’un compresseur à deux étages qui produit une puissance constante quelle que soit la température de la source.

Le type d’échangeur

Un produit est généralement réalisé avec de bons matériaux, cela garantit d’ailleurs, la durabilité de la pompe à chaleur ainsi que sa robustesse.

Si vous disposez d’une piscine au pH acide ou à sel, le mieux serait d’utiliser un échangeur en titane de par sa propriété inaltérable.

Ainsi, votre pompe à chaleur ne risque pas de corroder avec le temps.

Il est à noter que le titane est plus résistant que l’inox.

La fonction dégivrage

Le dégivrage automatique n’est pas présent chez toutes les pompes à chaleur commercialisées sur le marché.

Par ailleurs, elle est inutile si votre piscine ne s’utilise qu’en été.

Les systèmes de dégivrage sont très variés dont l’inversion de cycle qui permet de faire fondre le givre qui aurait pu se poser sur l’évaporateur.

Ce système est extrêmement rapide et efficace.

En fait, le critère du dégivrage est très  important si vous avez une piscine intérieure ou sous abri.

La montée de température

Avant de choisir votre pompe à chaleur, demandez-vous d’abord quelle durée vous souhaitez pour la montée en température.

La PAC figure en effet dans la liste des systèmes de chauffage dits « lents », ce qui veut dire que l’eau de votre bassin ne pas se chauffer instantanément, mais progressivement.

Il peut se passer des jours pour que la piscine entière atteigne la température souhaitée.

En particulier si la piscine n’est pas couverte la nuit. Si vous ne voulez pas attendre longtemps en conséquence, mieux vaut opter pour une machine puissante, qui accélérera le chauffage.

Cela dit, choisissez le modèle tout en restant raisonnable : prendre un modèle hyper puissant qui ne vous servira plus à grand-chose une fois la température voulue atteinte serait du pur gaspillage !

Le COP ou Coefficient de Performance

Le COP ou Coefficient de performance, comme son nom l’indique, définit la performance de la pompe à chaleur à une température de fonctionnement donnée.

C’est le rapport qui permet de déterminer l’énergie thermique restituée par énergie électrique consommée.

Autrement dit, pour une PAC dont le COP est de 3, cela veut dire qu’en consommant 1 kWh d’électricité, elle peut produire 3 kWh de chauffage. À noter cependant que ce coefficient de performance peut diminuer si vous ne choisissez pas un modèle qui convient à la température recherchée.

Si vous vous procurez une pompe à chaleur ayant un coefficient de performance de 4 par +8 °C, cela signifie que ce modèle va produire 4 kWh de chauffage pour chaque kWh d’électricité consommée, et ce, à une température extérieure de 8 °C.

Cela veut également dire qu’il sera moins performant, c’est-à-dire que le rapport va diminuer, s’il y a trop d’écart entre la température qu’il peut fournir et celle attendue.

Plus le COP sera élevé, plus le modèle sera performant. Notez cependant qu’une pompe à chaleur ayant un coefficient de performance compris entre 3 et 4 est déjà très satisfaisante.

Les certifications

Lorsque vous choisissez votre pompe à chaleur piscine, prenez le temps de vérifier les certifications et les labels, car ils peuvent signifier beaucoup de choses et garantissent, dans tous les cas, la qualité du produit.entretien pompe à chaleur

Si la PAC bénéficie du label Promotelec par exemple, cela signifie qu’elle remplit toutes les conditions de performance attendue pour ce type de produit.

Si elle comporte la marque NF PAC, cela signifie qu’il s’agit d’un modèle de moins de 50 kW, dont la puissance thermique, le niveau de puissance acoustique et le COP sont certifiés.

Quant au marquage Eurovent, elle signifie que les puissances, le COP ainsi que le Coefficient d’efficacité frigorifique ou EER du modèle ont été testés, et avérés conformes aux informations données par les constructeurs. Demandez 3 devis de pompe à chaleur gratuitement ! 

Guide d’achat pompe à chaleur : quel type de PAC ?

Selon vos besoins en matière de chauffage, c’est-à-dire selon la source de chaleur que vous souhaitez, ainsi que le processus de distribution que vous souhaitez pour votre piscine, vous aurez à choisir entre 4 principaux types de pompe à chaleur pour piscine :

  • Les pompes à chaleur géothermiques qui utilisent comme source de chaleur l’énergie concentrée dans le sol.
  • Les pompes à chaleur aérothermiques air/air et air/eau, qui utilisent comme source de chaleur l’air extérieur. Elles offrent de nombreux avantages : elles sont particulièrement performantes, elles consomment peu d’énergies et son installation ne nécessite pas d’autorisations spécifiques.
  • Les pompes à chaleur hydrothermiques, qui puisent leur source de chaleur dans la nappe phréatique ou dans un cours d’eau à proximité.

Peut-on choisir une pompe à chaleur irréversible pour la piscine ?

Il existe bel et bien des PAC réversibles conçues spécifiquement pour la piscine.

Comme son nom l’indique, elle a deux principales fonctions : celle de réchauffer l’eau de la piscine et de la maintenir à une température stable d’un côté, celle de rafraichir l’eau en cas de besoin d’un autre.

La pompe à chaleur réversible pour piscine fonctionne à peu près de la même manière qu’une PAC classique aérothermique : elle utilise les calories présentes dans l’air pour les transformer en source de chaleur dans un condensateur.

Selon la puissance choisie, elle peut être capable de chauffer jusqu’à 150 m3 d’eau !

Si vous choisissez d’opter pour ce type de pompe à chaleur, avant de l’acheter, considérez d’abord les quelques critères suivants :

Guide achat pompe à chaleur : quel modèle choisir ?

Vous allez tomber sur deux modèles de pompe à chaleur sur le marché : les PAC verticales et les PAC horizontales.

À noter cependant que cette différence se limite uniquement à leur apparence.

Elles peuvent avoir les mêmes caractéristiques et les mêmes performances, votre choix se portera donc principalement sur l’esthétique, le rendu visuel que vous souhaitez.

La pompe à chaleur horizontale ou en façade

La pompe à chaleur horizontale se caractérise par son ventilateur qui est situé en façade, ce qui permet une évacuation de l’air à l’horizontale.

Ce modèle présente l’avantage d’être très discret.pompe à chaleur

Si vous recherchez quelque chose de peu voyant, qui se noie sans grande difficulté dans l’environnement, c’est celui qu’il vous faut !

Vous devez néanmoins bien penser à son emplacement.

Car l’air que ce modèle évacue est particulièrement froid et peut incommoder, il n’est donc pas recommandé de l’installer près de la piscine.

La pompe à chaleur verticale ou haute

La pompe à chaleur verticale se caractérise par son ventilateur qui est situé sur le haut, ce qui permet une évacuation de l’air à la verticale.

Elle ne risque donc pas de vous asperger d’air glacial, aussi, vous pourrez l’installer sans souci à proximité de la piscine.

Le modèle vertical présente néanmoins quelques inconvénients : il est assez imposant ! Si vous cherchiez une PAC discrète en conséquence, il faudra l’oublier.

Il est également déconseillé de la poser sous un arbre, parce que tout ce tomberait de là ira directement dans le ventilateur ! Demandez 3 devis de pompe à chaleur gratuitement !